Reflux gastro-oesophagien

Le reflux gastro-œsophagien désigne la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage (le conduit reliant la bouche à l’estomac). L’estomac produit des substances très acides (les sucs gastriques) qui aident à la digestion des aliments. Or, la paroi de l’œsophage n’est pas conçue pour résister à l’acidité du contenu de l’estomac. Le reflux entraîne donc une inflammation de l’œsophage, qui se traduit par des sensations de brûlure et d’irritation. Avec le temps, il peut s’ensuivre des lésions à l’œsophage ainsi qu’à vos dents.

Dans le langage courant, on parle souvent de brûlures d’estomac pour désigner le reflux gastro-œsophagien.

Chez la plupart des personnes, le reflux a pour origine un mauvais fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur. Ce sphincter est un anneau musculaire situé à la jonction de l’œsophage et de l’estomac. En temps normal, il empêche le contenu de l’estomac de remonter dans l’œsophage, s’ouvrant seulement pour laisser passer la nourriture ingurgitée et jouant ainsi un rôle de valve protectrice. En cas de reflux, le sphincter s’ouvre aux mauvais moments et laisse remonter les sucs gastriques de l’estomac. Les personnes qui souffrent de reflux ont souvent des régurgitations acides après un repas ou pendant la nuit. Ce phénomène de régurgitation est très fréquent chez le nourrisson, parce que le sphincter est immature.

Au Canada, on estime que 29 % de la population serait incommodée par des épisodes occasionnels de reflux gastro-œsophagien.

Chez la majorité des adultes atteints, les symptômes de reflux sont chroniques et apparaissent par récidives. Les traitements offrent le plus souvent un soulagement complet, mais temporaire, des symptômes. Ils ne permettent pas de guérir la maladie.

Une exposition prolongée de l’œsophage aux substances gastriques acides peut provoquer :

  • Une inflammation grave et des lésions de l’œsophage (œsophagite), surtout chez les  personnes âgées.
  • Des ulcères (ou plaies) sur la paroi de l’œsophage.

De plus,  les personnes atteintes de reflux courent un risque de problèmes dentaires en raison de l’acidité accrue dans la bouche. Il semble également que le reflux gastro-œsophagien puisse aggraver ou déclencher de l’asthme.

Dans l’une des situations ci-dessous, il est conseillé de consulter un médecin :

  • Une sensation de brûlure et des régurgitations acides plusieurs fois par semaine.
  • Les symptômes de reflux perturbent le sommeil.
  • Les symptômes reviennent rapidement lorsqu’on cesse de prendre des médicaments antiacides.
  • Les symptômes durent depuis plus d’un an et n’ont jamais été évalués par un médecin.

Il existe des symptômes alarmants du reflux gastro-oesophagien

Les principaux symptômes apparaissent surtout après les repas ou en position allongée :

  • Une sensation de brûlure « remontant » derrière le sternum. Les médecins parlent de pyrosis.
  • Des régurgitations acides, qui donnent un goût amer dans la bouche.

Le reflux peut aussi se traduire par des symptômes moins fréquents et plus généraux :

  • Une voix enrouée, surtout le matin
  • Un mal de gorge chronique
  • De l’asthme survenant la nuit et sans rapport avec une allergie.
  • Une toux chronique ou un hoquet fréquent
  • Des nausées
  • Une mauvaise haleine persistante
  • Des problèmes dentaires (perte de l’émail des dents)

Chez les nourrissons, les symptômes du reflux sont les suivants :

  • Des régurgitations excessives et (ou) des vomissements;
  • Des douleurs, un refus de boire, des crises de pleurs;
  • Un retard de croissance et une anémie dans les cas graves.

Symptômes alarmants

Des symptômes alarmants conduisent à consulter un médecin sans attendre, car ils peuvent être le signe d’une complication ou d’une autre maladie :

  • Une difficulté à avaler.
  • Une douleur durant la déglutition
  • Une toux, une respiration asthmatique et un besoin répété de se rincer la gorge.
  • Des maux d’estomac et des vomissements
  • Une perte de poids
  • Des expectorations (crachats) qui contiennent du sang, ou du sang dans les vomissements ou dans les selles (selles noires).

Bon à savoir

La douleur provoquée par la brûlure du reflux peut parfois être intense au point de faire penser à une crise cardiaque. Il faut consulter un médecin si vous ressentez une douleur inhabituelle dans la poitrine, qui irradie vers le bras ou la mâchoire, car il peut vraiment s’agir d’une crise cardiaque.

Personnes à risque :

  • Les femmes enceintes, au cours des derniers mois de grossesse. Le fœtus exerçant une pression supplémentaire sur l’estomac, le reflux n’est dans ce cas que passager.
  • Les personnes obèses ou en surpoids
  • Les personnes âgées de 50 ans et plus. Avec l’âge, certains individus ont un sphincter œsophagien moins efficace, ce qui peut provoquer des reflux gastro-œsophagiens.
  • Les personnes atteintes de sclérodermie.
  • Le fait de fumer (cigarette, cigare, pipe) augmente le risque de reflux gastro-œsophagien.
  • L’arrêt du tabac, avec l’adoption d’autres mesures d’hygiène de vie et l’adoption d’une diète moins acide, peut aider à atténuer les symptômes.