Clinique Dentaire et d'implantologie Desautels

1.418.696.1626
Prenez rendez-vous

Santé dentaire de la femme enceinte

Durant votre grossesse, votre corps expérimentera une augmentation subite d’hormones qui pourrait intensifier anormalement le moyen de défense naturel de votre organisme contre la formation de plaque sur vos dents. Si la plaque n’est pas enlevée quotidiennement par le brossage et l’utilisation de la soie dentaire, elle peut irriter vos gencives et causer une gingivite de grossesse.

Contrairement à la croyance populaire, le fœtus n’absorbe pas le calcium des dents de sa mère et une grossesse ne signifie pas nécessairement la perte d’une dent ! Bien que la santé bucco-dentaire puisse effectivement être affectée durant la grossesse, la principale raison demeure une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Gingivite de grossesse

La gingivite de grossesse, dont les principaux symptômes sont la rougeur, l’enflure, la douleur et le saignement des gencives, affecte à divers degrés la plupart des femmes enceintes. Selon les fluctuations du niveau d’hormones, elle apparaît généralement autour du deuxième mois de grossesse et va en se résorbant jusqu’au neuvième mois. Si vous souffrez déjà de gingivite, elle risque de s’aggraver durant votre grossesse. Une gingivite non traitée peut entraîner des malades parodontales, une forme plus grave d’affection des gencives.

Les femmes enceintes sont aussi susceptibles de développer des épulis de grossesse : ces tumeurs bénignes d’origine inflammatoire se développent sur les gencives en raison d’une réponse exagérée de l’organisme aux irritants causant les maladies parodontales. Généralement, ces tumeurs guériront d’elles-mêmes, mais si elles deviennent inconfortables ou si elles nuisent à la mastication ou à l’hygiène buccale, il est possible qu’elles doivent être retirées par chirurgie.

Prévention des problèmes de santé dentaire

Vous pouvez prévenir la gingivite en maintenant vos dents propres, particulièrement en bordure des gencives. Brossez vos dents au moins deux fois par jour, et après les repas lorsque cela est possible, et utilisez la soie dentaire tous les jours.

Voici d’autres trucs qui pourraient vous aider :

  • Si le brossage de vos dents vous cause des nausées matinales, rincez-vous la bouche avec de l’eau, brossez vos dents sans dentifrice et utiliser ensuite un rince-bouche contre la plaque contenant du fluorure.
  • Ayez une alimentation équilibrée comprenant beaucoup de vitamines C et B12 ; deux éléments importants pour la santé bucco-dentaire. Évitez les aliments collants, sucrés et acides.
  • Consultez votre dentiste afin qu’il vous aide à contrôler la plaque et à prévenir la gingivite.
  • Si le brossage est impossible et que vous vomissez beaucoup, rincez votre bouche avec une solution d’eau et de bicarbonate de soude après les vomissements pour contrôler le pH et diminuer l’attaque de l’acide gastrique sur vos dents.

À quel moment consulter votre dentiste ?

Si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, consultez votre dentiste pour planifier des nettoyages et pour faire une évaluation générale de votre santé dentaire. Les nettoyages de routine peuvent généralement être effectués tout au long de la grossesse, mais le moment idéal pour subir un traitement dentaire demeure le second trimestre. Pour toute autre traitement, suivez les directives suivantes :

  • Toutes les urgences peuvent être traitées durant la grossesse. L’anesthésie locale est sécuritaire et il vaut mieux prévenir l’apparition de problèmes plus graves pouvant causer de l’infection ou de la douleur.
  • La plupart des professionnels de la santé sont d’avis qu’il est préférable d’éviter les radiographies de routine durant la grossesse, sauf dans les cas de traitement d’urgence lors desquels des radiographies sont nécessaires. Comme pour toute radiographie, il faut alors prendre soin de protéger votre abdomen avec un tablier de plomb.
  • Durant le dernier trimestre, la durée des rendez-vous chez le dentiste devrait être maintenue au minimum. En effet, la position inclinée du fauteuil peut s’avérer très inconfortable pour la future maman et peut même entraîner des étourdissements et une perte de conscience.

Les procédures non urgentes et électives peuvent être reportées après la naissance du bébé.