Soins parodontaux

Chez les adultes, les maladies de gencive sont le problème dentaire le plus répandu. Or, elles peuvent commencer à se manifester à presque tout âge. Souvent, elles se développent lentement et sans douleur. Il arrive qu’elles ne présentent aucun symptôme avant d’avoir progressé au point où on risque de perdre des dents.

Heureusement, les maladies de gencive peuvent être :

  • presque toujours prévenues
  • traitées dès le début
  • réversibles (si détectées tôt).

Les causes et les conséquences

Les gencives et l’os sain de la mâchoire tiennent les dents fermement en place. Le point d’attachement des dents aux gencives se trouve juste sous le rebord des gencives. C’est là que survient les maladies de gencive.

L’infection commence par l’accumulation de la plaque – une pellicule collante et invisible, chargée de bactéries, qui se dépose chaque jour sur les dents et se forme à la jonction des dents et des gencives. Si la plaque n’est pas enlevée chaque jour avec la brosse à dents et la soie dentaire, elle durcit et se transforme en tartre (aussi appelé calcul) qui résiste au brossage et à la soie dentaire.

La plaque favorise l’infection à la jonction des dents et des gencives (appelé le «point d’attachement»). Au début de la maladie, on parle de gingivite. Il se peut que les gencives tournent légèrement du rose au rouge ou saignent quand vous brossez vos dents, mais les symptômes, parfois très légers, passent inaperçus.

La gingivite s’aggrave. De toutes petites poches d’infection se forment au «point d’attachement», là où vous ne pouvez pas les déceler. Vous avez peut-être remarqué une légère enflure ou une décoloration des gencives, ou bien des traces de sang sur votre brosse à dents, mais il est probable que cela ne vous fasse pas mal.

Avec le temps, l’infection détruit les tissus qui retiennent les dents. C’est ce qu’on appelle la «perte d’attachement» ou déchaussement. À ce stade, vous remarquerez un gonflement, un saignement ou une décoloration de la gencive.

En plus de la «perte d’attachement», la maladie entraîne la perte d’os qui retient lui aussi la dent. Si la maladie n’est pas traitée, les dents perdent leur support osseux et risquent de tomber.

La meilleure façon de soigner les maladies de gencive, c’est de les éviter. Pour protéger votre santé buccodentaire, brossez-vous les dents au moins deux fois par jour, passez la soie dentaire au moins une fois par jour et consultez votre dentiste régulièrement (idéalement aux six mois) pour des examens dentaires.

Le traitement

Étant donné qu’au début les maladies de gencive sont difficiles à déceler, on peut avoir un problème sans le savoir. C’est pourquoi, à chaque examen de rappel, votre dentiste et votre hygiéniste examinent vos gencives pour y déceler les symptômes d’infection.

On peut également :

  • mesurer la distance entre le rebord visible de la gencive et le point d’attachement de la dent, à l’aide d’un instrument appelé “sonde parodontale”. Une gencive saine est reliée à la dent juste sous le rebord visible. Un attachement plus profond est un symptôme évident d’infection des gencives.
  • prendre des radiographies qui montrent combien de masse osseuse entourent les dents. Si vous êtes atteint de maladies de gencive, l’élimination de la plaque et du tartre favorise la guérison des gencives.

C’est pourquoi, au début de la maladie, le meilleur traitement consiste en :

  • un nettoyage par votre dentiste ou hygiéniste qui enlèvera l’accumulation de tartre;
  • un brossage des dents 2 fois par jour pour enlever la plaque;
  • une utilisation de la soie dentaire 1 fois par jour pour enlever la plaque.

Si vous êtes à un stade très avancé de la maladie, votre dentiste peut vous référer à un spécialiste, soit un parodontiste. Ce dernier possède un minimum de 3 années de formation universitaire de plus dans le traitement des maladies de gencive et la restauration de l’os et des tissus gingivaux détruits par l’infection.

Un parodontiste traite également les cas graves de maladies de gencive sur lesquelles des soins dentaires réguliers n’ont aucun effet. Il est alors encore plus important de se nettoyer les dents avec la brosse et la soie dentaire.

L’examen des gencives

Vérifiez vos gencives régulièrement afin de déceler les signes et symptômes suivants des maladies de gencive :

  • changement de couleur des gencives
  • coloration rougeâtre des gencives à la base des dents
  • gencives qui saignent à chaque brossage ou lors de l’utilisation de la soie dentaire
  • mauvaise haleine persistante
  • goût de métal dans la bouche
  • gencives brillantes, gonflées ou douloureuses
  • dents sensibles sans raison apparente

Voilà autant de bonnes raisons pour aller consulter votre dentiste sans tarder. Les maladies de gencive sont une des principales causes de la perte des dents chez les adultes. Mais, heureusement, les maladies de gencive peuvent, dans la plupart des cas, être prévenues ou traitées réversibles, dans les premiers stages.

Si les maladies de gencive ne sont pas traitées, il peut en résulter des gencives constamment douloureuses, rouges et boursoufflées, une infection douloureuse, appelée abcès, dans la crevasse gingivale entre les dents et les gencives ou la perte de dents. On peut également traiter cette affectation en utilisant la laserothérapie Périowave.