Implants Straumann

Les implants servent à remplacer les racines manquantes et à tenir en place les dents de remplacement qui peuvent y être fixées de façon permanente ou amovible.

L’implant dentaire est une racine de dent artificielle faite de titane, qui est insérée dans la mâchoire pour remplacer la racine d’une dent naturelle et sur laquelle peut être fixé une couronne, un pont ou une prothèse dentaire complète.

Une fois installé, l’implant se soude peu à peu à l’os, un processus appelé ostéo-intégration. Le temps de guérison varie d’un à plusieurs mois, selon notamment la qualité de l’os, le contact entre les dents de la mâchoire du haut et du bas, et le type de restauration à faire.

La pose d’implants constitue généralement une chirurgie mineure. La majorité des patients ayant subi ce traitement décrivent la période postopératoire comme semblable à celle de l’extraction de quelques dents.

Le dentiste qui fait les restaurations doit d’abord faire un examen de la bouche pour déterminer si le patient peut recevoir une prothèse sur implants. S’il considère le traitement possible, il enverra généralement le patient consulter le chirurgien responsable de la  pose des implants.

Ce dernier s’assurera que la masse osseuse est suffisante et solide, et que la gencive est saine. Si la masse osseuse est insuffisante, le chirurgien peut augmenter l’os perdu ou manquant au moyen d’une greffe osseuse. Un examen buccal, médical et radiologique minutieux est donc un préalable incontournable.

Le dentiste responsable de la restauration fabrique et installe les prothèses sur les implants. Lorsque le patient aura ses restaurations finales en bouche, des examens de rappels préventifs au même titre que les patients ayant leurs dents naturelles sont recommandés afin d’assurer un bon suivi des implants dentaires et de la pièce de prothèse qui s’y rattache.

Les principales contre-indications

  • Des problèmes de santé particuliers, par exemple un diabète non contrôlé
  • Une anatomie osseuse des mâchoires qui ne permet pas de placer les implants dans une position favorable pour recevoir une couronne ou une prothèse
  • Le manque de volume osseux pour placer les implants et l’impossibilité de procéder à une greffe osseuse

De plus, la pose d’implants n’est pas recommandée avant l’adolescence, tant que la croissance n’est pas terminée.

Le taux de succès des implants dans un os non greffé varie entre 85 % et 99 %, selon l’emplacement de l’implant et le type de restauration.